• Home
  • Actualités
  • HYALUROPEN : ANSM interdit le stylo injecteur d’acide hyaluronique

HYALUROPEN : ANSM interdit le stylo injecteur d’acide hyaluronique

L’usage du Hyaluropen interdite

Les produits de comblement (filler) tels que l’acide hyaluronique (AH) sont des dispositifs médicaux sont sous le contrôle de l’Agence National de Sécurité du Médicament et des produits de santé (ANSM). Cet organisme contrôle la mise sur le marché des médicaments et des produits à usage médical.

Les injections d‘acide hyaluronique doivent être pratiquées uniquement par un médecin, formé aux techniques d’injections (en dehors de ce cadre, on parle d’exercice illégal de la médecine). Légalement, les esthéticiennes ne sont pas autorisées à injecter de produit sous la peau quel que soit le mode d’administration.

L’ANSM considérant les stylos injecteurs d’AH Hyaluropen et Hyaluron Pen non conformes à la réglementation en vigueur, a décidé de suspendre leur utilisation, distribution et importation.

Injection sans aiguille mais est-ce sans risques ?

Les injections des lèvres par acide hyaluronique permettent d’avoir des lèvres plus pulpeuses et/ou plus volumineuses.

Le Hyaluropen a fait son apparition dans les instituts de beauté et dans les cuisines ou salons de certaines, en marge des cabinets médicaux, en dépit de la réglementation sur l’exercice illégal de la médecine.

Le Hyaluropen est un stylo utilisant de l’acide hyaluronique envoyé à forte pression par air comprimé dans la muqueuse des lèvres (600 km/h) et promettant le même effet que les injections pratiquées par le médecin mais sans aiguilles mais le Hyaluropen n’est pas sans danger. D’autre part, le gonflement des lèvres étant provoqué par la réaction traumatique du traitement, le résultat ne tient pas dans la durée.

Les réseaux sociaux ont contribué fortement au développement de cette technique, séduisant par son apparente innocuité de nombreuses « clientes », souvent très jeunes, voulant ressembler à leurs idoles. Elles pensent que cette technique est une alternative peu couteuse et sûre car sans aiguille. Leur vente par internet est simple et laisse libre cours à chacun de se traiter ou de se faire traiter.

L‘injection d’acide hyaluronique sans aiguille est devenue un business lucratif qui en a fait oublier le risque de complication.

Des lèvres pulpeuses sans aiguilles ?

A la vitesse de pénétration de l’acide hyaluronique dans la muqueuse, le traumatisme est important, il n’y a aucun contrôle de de la profondeur de pénétration de l’AH

Vendu comme indolore et sans risques, pourtant les médecins esthétiques voient défiler des patientes avec des lèvres mal injectées, présentant des hématomes et parfois des nécroses (AH propulsé dans une artère qui irrigue la lèvre).

Certes, vous n’avez pas la douleur de l’aiguille mais les complications liées au hyaluropen, elles, seront douloureuses physiquement et psychologiquement.
Impossible de dissoudre l’AH injecté car on ne sait pas ce qui a été injecté.

Le comblement des lèvres, telle qu’on la pratique en cabinet de médecine esthétique, permet de redessiner les lèvres harmonieusement, on contrôle la quantité injectée, la profondeur, le type d’AH, la façon de l’injecter. Ce n’est pas possible avec les stylos Hyaluropen.

Le prix bas et l’apparente innocuité ne peuvent être vos seuls éléments de décision.
Le prix d’une injection englobe de nombreux paramètres qui vont au-delà du seul prix de la seringue d’acide hyaluronique…

nous contacter

Le Docteur Azoulay consulte essentiellement sur rendez-vous au cabinet :

133, rue Michel Ange
75016 Paris

Par téléphone, nous sommes à votre disposition, pour tout renseignement, appelez mon assistante :
Téléphone : 01 40 71 19 72

Plan d'accès du cabinet du docteur Philippe Azoulay, médecine esthétique à Paris 16

S'inscrire à la newsletter (en moyenne 6 par an), votre Email est uniquement utilisé pour vous envoyer des informations périodiques sur la médecine esthétique.
OUINON
Pour en savoir plus, consulter nos mentions légales